Bienvenue sur le site
de la ville d'Yzeure

Bienvenue sur le site

 

L'entretien du cimetière

Le cimetière municipal fait l'objet, tout au long de l’année, d'une gestion adaptée pour répondre aux exigences réglementaires, à l'évolution des pratiques et aux attentes des habitants.
 
Un cimetière sans pesticides
Enherber plutôt que désherber, favoriser les jachères fleuries le long des murs, et utiliser un outillage léger mécanique et manuel pour entretenir le cimetière sans pesticides chimiques. Afin de ne plus utiliser de produits phytosanitaires (interdits dans les cimetières depuis juillet 2022), nocifs pour la santé et la biodiversité, les équipes chargées de l’entretien ont anticipé l’interdiction des pesticides et ont choisi une gestion différenciée et diverse :
-    Le désherbage manuel à l’aide de binette, houe, extracteur de racine qui reste la technique la plus écologique mais la plus fastidieuse.
-    Une végétalisation progressive des allées et des vieux carrés, notamment dans l’ancien cimetière.
-    Des semis de mélanges de graminées, résistants à la sécheresse, et de pousse lente, pour favoriser la biodiversité.
-    Aucune méthode utilisée aujourd’hui ne remplace à elle seule le passage d’un herbicide comme c’était le cas auparavant.

La gestion des espaces
Au-delà de l’entretien, la gestion administrative du cimetière relève de nombreuses problématiques liées aux opérations funéraires comme les actes de concession, les procédures de reprise, les emplacements, les concessions, leur renouvellement… Les maires doivent souvent faire face à deux enjeux : trouver de la place pour de nouvelles sépultures et répondre à une demande nouvelle de carrés confessionnels. Le cimetière possède un carré dédié aux tirailleurs sénégalais morts à Yzeure au cours de la Première Guerre mondiale. En 2022, un carré musulman a été créé. Un carré des indigents est aussi présent au cimetière.
Un travail de recensement est effectué par le service des affaires funéraires pour reconduire ou réaffecter les concessions abandonnées. Les concessions abandonnées pourraient faire l’objet de reprise. En 2021, 650 pancartes ont été posées pour informer les concessionnaires de l’échéance. Ce qui a permis de renouveler 110 concessions.  

Une ville propre

Certains auront reconnu un des héros des séries Marvel dans l'illustration de la nouvelle campagne de communication pour une ville plus propre, destinée à sensibiliser les habitants et les visiteurs. Lutter contre les incivilités est l'affaire de tous. Les incivilités : détritus, dépôts sauvages, stationnement gênant, affichage sauvage, jet de mégot, stationnement sur un couloir de bus ou sur un trottoir, oubli du ramassage de déjections canines, sont autant de nuisances au quotidien qu'il conviendrait d'éliminer. Il suffirait de quelques gestes responsables : une déjection canine ramassée, un papier jeté dans la poubelle, une touffe d’herbe arrachée, des poubelles déposées dans le bon conteneur… sont des gestes simples et nécessaires, à la portée de chacun, pour préserver notre cadre de vie !

Pour toucher aussi les plus jeunes, nous avons fait appel à la main de Thanos qui, d'un claquement de doigts, règle les problèmes. Et ne jette pas dans la nature, dans les rues, des papiers, des masques usagés, les restes de son déjeuner… 
Je respecte les autres usagers de la route et les piétons. Avec Iron Man, chaque citoyen circule en toute sécurité. Je suis responsable des déjections de mon animal, comme Catwoman.
Les équipes de la propreté urbaine sont à pied d’œuvre chaque jour de l’année. Alors, faisons appel à notre simple bon sens et au respect des uns et des autres.